Basculer la navigation
Mon panier

Le Noni

  1. 10 raisons de boire du jus de Noni

    Le fruit de Noni est extrêmement riche en vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, alcaloïdes, antioxydants, acides aminés et flavonoïdes. Il contient notamment trois fois plus de vitamine C qu’une orange ! Nous avons déjà vu ensemble à quoi ressemble le Noni mais derrière son apparence peu appétissante, il regorge pourtant de bienfaits insoupçonnés. 

    Pourquoi boire du jus de Noni ?

    Lire la suite
  2. A quoi ressemble le Noni ?

    Le Noni, autrement appelé Morinda Citrifolia, est à la fois le nom de l’arbre et de son fruit. Vous avez surement pu constater que tous nos produits étaient composés essentiellement de Noni mais c’est un fruit peu commun en France. Vous vous demandez donc surement à quoi ressemble ce fruit dont nous n’arrêtons pas de vous parler, non ? 

    Lire la suite
  3. La culture polynésienne


    Le Noni , comme il est plus souvent appelé, se nomme en réalité Nono. C’est à la fois le nom de l’arbre et de son fruit en tahitien. Afin de mieux comprendre notre passion pour ce fruit, nous avons décidé de vous faire rêver et voyager en vous parlant de la culture polynésienne à Tahiti.

    Lire la suite
  4. Tout savoir sur le Noni, le fruit Tahitien aux multiples vertus !

    L'histoire du Noni

    Le nono (appelé plus couramment le Noni) est en réalité le nom donné à l'arbre et son fruit en tahitien. Pour la petite histoire, le terme noni est l'appellation courante du jus extrait du fruit. Il a été créé au moment de sa commercialisation, pour éviter la consonance négative "no - no" en anglais. Le marché américain étant historiquement le premier à distribuer des produits à base de noni.

    Le noni est le fruit du Morinda Citrifolia, un arbre tropical de la famille des Rubiaceae qui comprend plus de 10 000 espèces végétales, l’origine exacte de sa phytogéographie demeure méconnue. Néanmoins, il est possible qu’il provienne des régions d’Australie et de la Nouvelle Guinée ou encore de Bornéo et qu’il se soit ensuite propagé dans les îles du pacifique sud, puis vers le continent africain.

    Lire la suite

Sidebar